Je me demande pourquoi tant de membres du clergé ne sont pas conscients de la prière contemplative ?

Q : Je me demande pourquoi tant de membres du clergé ne sont pas conscients de la prière contemplative ? Même s'ils le sont, pourquoi ne le partagent-ils pas avec leurs congrégations ?

R : Il y a un certain nombre de raisons expliquant pourquoi c'est le cas.

Pour de nombreux membres du clergé, cela n'a jamais fait partie de leur formation au séminaire. Ce n'est que récemment que l'on met davantage l'accent sur la dimension contemplative du cheminement spirituel. Une pratique comme la prière de centrage commençait tout juste à être connue dans les années 1970. Depuis lors, de nombreux prêtres et ministres l'ont connue grâce à leurs efforts et à leur intérêt. Je suis tellement heureux que cela ait changé ces dernières années.

Une autre grande raison pour laquelle la prière contemplative n'est pas largement enseignée ou pratiquée est que de nombreux pasteurs ont beaucoup de devoirs et de responsabilités, c'est-à-dire une charge de travail très lourde. Vous pourriez alors imaginer ce que l'on ressent si quelqu'un vient vers eux et suggère quelque chose de nouveau à faire, comme démarrer un groupe de prière de centrage. Le pasteur peut être ouvert à cela si quelqu'un se porte volontaire pour faire tout le travail, non seulement l'introduction et la mise en place, mais la facilitation continue du groupe et de son processus. De nombreux pasteurs sont heureux de donner de l'espace, mais sont incapables de donner du temps – du moins au début. Priez pour que cela change à mesure que les pasteurs voient les fruits qui découlent des groupes de prière. Donc, si vous êtes intéressé à démarrer un groupe de prière dans votre église locale, obtenez toutes les informations du chapitre local Contemplative Outreach (voir le Section communautaire de notre site Web pour une liste de contacts locaux), ou de notre site Web, et soyez prêt non seulement à demander si un groupe de prière est possible, mais aussi à vous porter volontaire pour que cela se produise. 

Une autre grande raison pour laquelle on évite l'enseignement et la pratique de la prière contemplative est le manque de compréhension. Si vous visitez le Section FAQ de notre site Web, vous verrez les quatre dernières questions et réponses dans la section Centering Prayer aborder directement de nombreuses idées fausses que les gens et les pasteurs ont sur la pratique de la prière et sur le don de la contemplation. Dans un récent article du Nouvelles de la sensibilisation contemplative, J. David Muyskens, un ministre à la retraite, a abordé directement les barrières protestantes et idées fausses sur la prière. Il reste donc encore beaucoup à faire pour faire émerger les racines profondes de la contemplation dans l'histoire et les enseignements de la tradition chrétienne.