Quand tu souffres…

Q. Lorsque vous souffrez, pouvez-vous quand même pratiquer la prière de bienvenue si vous prenez des analgésiques et/ou des tranquillisants ?

A. La prière est une relation. Dans toute relation intime, il n’est pas nécessaire d’être à son meilleur pour être aimé et soigné. Dieu attend de nous que nous utilisions tous les moyens sains disponibles pour nous aider nous-mêmes. Si vous prenez ce que vous prenez sous la supervision d’un médecin et que vous vous efforcez, avec l’aide de Dieu, d’être ouvert à une relation croissante avec le Seigneur – ce que je crois que c’est le cas – alors la prière de bienvenue sera toujours appropriée. Prenez le temps de suivre les mouvements de la prière. En répétant la prière, laissez la présence guérissante du Saint-Esprit imprégner ce que vous vivez.

La prière est toujours nécessaire quoi qu’il arrive – profitez-en pleinement.

Soyez béni,

Pr. Karl.